Image
Top
Menu

Joël Collado

joël collado

Météorologue depuis 1969, Joël travaille tout d’abord pour la Marine nationale. Il enseigne par la suite la météorologie, et en 1987 il entame sa carrière à la radio, où il anime les bulletins météo : Sud Radio, puis, de 1994 à 2015, France Inter et France Info.

Joël fait partie de ces gens qui se lèvent (très) tôt – pendant les vingt dernières années, il s’est levé à 4 heures quasiment tous les matins ! En une poignée de secondes et régulièrement tout au long de la journée, il est capable de faire entendre à des milliers d’auditeurs une synthèse des multiples données météo qu’une équipe de scientifiques, à laquelle il appartient, récolte sur la planète entière.

Désormais Chevalier de l’Ordre National du Mérite, il continue à prendre fréquemment part à des conférences sur la météorologie et le climat, et à se rendre dans les collèges et lycées pour sensibiliser aux changements climatiques.

Amoureux des chansons de Jacques Brel, des films de Clint Eastwood, des nuages et de la nature, Joël ne se lasse pas de transmettre sa passion : « Être météorologue prévisionniste, c’est essayer de comprendre comment ça marche. C’est passionnant de voir comment l’homme a été capable de modéliser l’atmosphère, de regarder dans des petites boîtes ce qu’il se passe sur la planète et d’essayer de faire bouger tout ça sur une dizaine de jours. Ce n’est pas tous les jours un métier nouveau, mais c’est une découverte à chaque fois. »

Sa contribution à Douce France fait le pont entre ses savoirs scientifiques, sa grande expérience du terrain – Joël connaît la France par cœur, jusque dans ses recoins de Nouvelle-Calédonie –, sa sensibilité et son hédonisme, en toute simplicité.

couverture douce france thomas danthony joël collado