Image
Top
Menu
17 août 2015

1971 dans le Larzac

 

1971 Larzac

En 1971, l’État annonce sa décision d’étendre un camp militaire situé dans la région du Larzac. Le projet, qui s’étale sur 17 000 hectares et douze communes, menace une centaine d’agriculteurs d’expropriation. Déterminés à ne jamais céder leurs terres à l’armée, ils lancent la résistance. Manifestations, jeûnes, blocages, marches sur Paris et actions de désobéissance civile : une lutte pacifique, ponctuée d’opérations coup de poing, rassemble des dizaines de milliers de sympathisants. Elle s’achève en 1981 lorsque François Mitterrand, tout juste arrivé au pouvoir, confirme l’abandon définitif du projet. Quelques années plus tard, ces mêmes militants prendront part à divers autres combats environnementaux, notamment contre le nucléaire, les OGM ou encore le gaz de schiste.

Extrait de La France qui gueule ! (à paraître le 7 octobre).

manon paulic
greg clarke