Image
Top
Menu
19 août 2015

Horrorstör : le portail est ouvert…

 

« Un vent froid aux relents putrides de marécage lui balaya les cheveux. C’était comme être debout face à la porte ouverte d’un réfrigérateur plein de nourriture pourrie. […] Elle remonta la main le long de son bras. Le tissu était humide et froid, couvert de sang et de poussière. Sa peau était glaciale. Dure comme de la pierre. Au moment où elle comprit que ce n’était pas lui, la créature lui enfonça les doigts dans la bouche et la renversa en arrière. »

Aujourd’hui en librairie, et en version numérique. 

Nova aime ! Radio Nova

horrorstor meurtre